Archives par mois : mai 2014

En ouvrant ce blog et en me demandant ce que je pourrais partager avec vous, j'ai tout d'un coup eu un éclair de compréhension sur une pratique que j'utilise. En voici la trame :

Le test musculaire utilisé en kinésiologie est révélateur :

Si le muscle est tonique, cela indique qu'il n'y a pas de stress, ou du moins s'il y en a, que nous le gérons bien! ("eustress"). Si le muscle est faible, le corps signale un état de stress face à un stimulus qui déborde ses capacités d'adaptation.

En demandant à la personne de dire "oui" au moment où elle est testée, le muscle reste "fort". En lui demandons de dire "non", il faiblit. Voyez-vous la magie?... Si l'on arrive à accueillir chaque moment, chaque chose dans l'instant, si l'on dit "oui"!

Quand on se ferme, quand on refuse, quand on a peur, on se coupe de notre propre énergie et de nos ressources pour faire face à l'instant. Cela ne signifie pas accepter de subir ou bien se résigner, bien au contraire!!! mais plutôt accepter d'accueillir ce qui est dans l'instant et rester présent sans jugement, s'accueillir soi-même, écouter nos réponses qui viennent de l'intérieur, dire ce qu'on a à dire, faire ce qu'on a à faire...pour notre propre bonheur.

Dire OUI à ce qui est et arrêter de lutter, de combattre le monde et de se nier soi-même. N'avons-nous pas tous appris, construit, grandit à partir de situations difficiles et sources de souffrances... Cela ne veut pas dire que nous n'aurons pas à nous défendre si quelqu'un nous attaque physiquement par exemple, mais il est en notre pouvoir de saisir chaque occasion pour se connaître, s'affirmer et répondre à la situation.

Prendre le risque de vivre les difficultés comme un jeu gagnant. Prendre notre vie en main en se faisant confiance sans attente de résultats immédiats...

Par cet accord magique, retrouver l'Unité!

Nous sommes nombreux à ressentir parfois des tensions oculaires suite à la fatigue, au stress, à l'exposition aux lumières artificielles, au temps prolongé devant les ordinateurs ou la télévision... Dans tous les cas, il existe un exercice simple qui détend efficacement :

Le "palming" consiste à frotter nos mains l'une contre l'autre pour y amener de la chaleur, puis à placer nos paumes légèrement creusées sur nos yeux, créant un espace "hermétique" à la lumière. Afin de bénéficier du repos, il est préférable d'être devant une table pour y poser nos coude, détendre nos épaules, et poser notre tête dans nos mains.

En plus de l'énergie transmise de nos mains à nos yeux, et des points d'acupuncture stimulés par ce contact, la détente sera amplifiée en ouvrant nos paupières et en plongeant notre regard dans le noir créé dans cet espace.

Je vous invite vraiment à l'expérimenter car une fois testé, il vous reviendra en mémoire quand vous en aurez besoin! C'est un geste bienfaisant facile à réaliser 😉

 

Voici une technique de mise en circulation globale de l'énergie, facile et rapide :

J'aurais aimé vous la montrer en vidéo mais je n'en maitrise pas encore les arcanes, donc en attendant, je vous l'explique par écrit :

Le principe consiste à effleurer le corps dans le sens de circulation de l'énergie dans les méridiens :

- en position debout, glisser ses deux mains sur l'avant du corps, des pieds, l'intérieur des jambes et des cuisses en montant jusqu'au thorax

- puis effleurer la partie interne du bras gauche avec la main droite de l'épaule jusqu'au bout des doigts

- remonter sur la partie externe du bras gauche jusqu'à l'épaule

- effleurer la partie interne du bras droit avec la main gauche jusqu'au bout des doigts

- remonter sur la partie externe du bras droit jusqu'à l'épaule

- glisser les mains en remontant sur le visage, le cuir chevelu, derrière la tête

- repositionner ses mains sous les omoplates et glisser en descendant dans le dos, sur les fessiers, l'arrière des cuisses, des mollets jusqu'au talon.

Recommencez au moins trois fois en pensant à bien respirer, l'effet tonique sera amplifié par la dynamique de vos gestes. Vous devriez sentir rapidement les effets...

Je vous ai fait un petit dessin très "enfantin" pour mémoriser les étapes :         toilette énergie

Avant de rendre le livre de Jacques Honvault, "ConSciences", dont je vous ai déjà parlé, je vous en partage un dernier passage :

"L'harmonie existe partout autour de nous... Lorsque nous prenons du recul par rapport aux conditions parfois pénibles de notre vie, la difficulté est constatée mais nous ne nous identifions plus à celle-ci. Nous nous ouvrons alors à un nouveau champ des possibles. Ainsi, si le verre est à moitié vide, nous ne le nions pas en disant "il est à moitié plein". Simplement, en l'absence d'amertume, nous sommes mieux disposés à suivre des pistes d'améliorations.

C'est dans cet état d'esprit qu'il m'est arrivé de penser "la vie est belle!" Mon corps a réagi en étant parcouru d'un frisson très intense de la tête aux pieds. L'expression "le penser de tout son être" est alors devenue limpide pour moi. Depuis, l'enchantement du monde me gagne à nouveau..."

DSCN5220 (Copier)   photo de jacques Honvault p.178

Pour celles et ceux qui n'auraient pas lu le premier article sur ce livre voici le lien : ConScience

 

1 Commentaire

Je suis une formation depuis quelques mois, et je vous confie cette expérience :

Alors que je n'avais pas pu travailler au programme pendant une semaine, occupée à répondre à d'autres engagements, la culpabilité et la pression commençaient à monter... Mais j'allais enfin m'y mettre et essayer d'avancer...

C'était sans compter sur la présence d'un invité de la veille qui se trouvait bien chez moi et n'était pas pressé de partir! J'angoissais de plus en plus à l'idée des installations informatiques à effectuer, des textes à écrire... La pression qui montait me faisait douter de mes capacités, et ce tourbillon de peur et d'angoisse faisait voler allègrement mon estime de moi...

Observant la situation, je réalisais que je devais abandonner "mes plans". J'avais reçu un lien sur une conférence à écouter, et je m'ouvrais à la possibilité que cet ami puisse l'écouter avec moi. Non seulement je n'avais plus l'impression de perdre mon temps, mais en plus, contre toute attente, il trouva cela intéressant.

Le deuxième cadeau de cette journée fut une citation sur ma boite mail qui disait en substance, qu'il n'y avait rien à atteindre, à obtenir ou à devenir, que l'essentiel était déjà là dans la joie du présent. Cela a fini de m'aider à lâcher prise, pour cette fois :-), à quitter le mental pour être dans mon cœur, connectée à l'amour et la joie d'être là, maintenant (tiens, "main" "tenant"...). Dans cette présence, je m'ouvrais à nouveau à tous les possibles, j'avais confiance!

Je compris que j'avais fait un pas bien plus essentiel en m'accordant au présent. Et en lâchant ma volonté d'avancer à tout prix, je me suis reconnectée à ma joie de vivre qui me donne l'énergie d'avancer dans mes projets, un pas après l'autre...

Le livre "Transurfing" parle de lâcher l'importance qui crée des vents contraires à nos désirs, mais par quel miracle me suis-je reconnectée à la joie? En partie grâce à cet ami là...