Archives par mois : juin 2014

La vie nous offre parfois des surprises!

Florent et moi avions le projet de trouver une salle plus grande à prix raisonnable pour donner nos cours de shiatsu à la rentrée 2014 afin d'offrir plus de confort aux étudiants, de créer une autre dynamique de groupe et de rendre les tarifs de formation accessibles à un plus grand nombre.

Tout cela nous faisait envie mais les quelques visites effectuées n'avaient rien donné... Florent restait confiant, et moi j'avais des doutes sur la possibilité de trouver cette perle rare à Paris... alors je me disais "je choisis d'y croire même si j'ai des doutes, et on verra bien!"

L'ouverture est venue de mon désir d'aller voir un spectacle, comme quoi dans la vie, savoir rêver, se détendre et s'amuser, ça peut être utile! Il s'agissait du spectacle de Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault "M. et Mme Rêve". N'ayant pas encore pris de billet, j'appris qu'ils  s'étaient blessés et étaient remplacés. Je me suis alors connectée à leur site pour m'informer des prochains spectacles où ils joueraient, et j'ai constaté qu'ils avaient des studios à louer!!!

Le reste, vous vous en doutez, je les ai contactés, ils m'ont répondu, nous avons trouvé quels week-end pouvaient être loués, avons visité....

En plus d'être beaux, en très bon état, accessibles par le métro et très abordables au niveau prix, ces lieux ont en plus une âme car ils ont été investis par des personnes qui souhaitent que les gens se rencontrent et échangent à travers leur art! Merci pour elles et merci la vie!

formation shiatsu
Vivement la rentrée!

fête de la musiqueQui se souvient que la fête de la musique le 21 juin correspond au jour le plus ensoleillé de l'année, donc au solstice d'été fêté depuis des milliers d'années et nommé encore aujourd'hui fête de la Saint-Jean?

Dans notre culture occidentale, l'été commence alors qu'il est déjà bien entamé selon le calendrier asiatique (plus proche à mon avis de la réalité). Nous pensons aux vacances prochaines, aux longues soirées estivales, mais la nature, elle, ne s'arrête pas et les mouvements terrestres vont faire décliner la durée du jour imperceptiblement mais surement...

Où est-ce que je veux en venir? Au fait que nous sommes souvent distraits par les évènements culturels dont on oublie parfois la raison d'être et que ces mêmes évènements auraient davantage de sens, de beauté et de portée si nous les reliions à leur symbolique universelle, si nous pouvions nous rassembler et fêter l'évènement en nous souvenant du message qu'ils portent. Ainsi, nous ne nous contenterions pas d'écouter passivement des chanteurs sur la place publique mais nous serions tous invités à chanter, nous rallumerions des feux de joie et fêterions l'été, son élément feu, les moissons associées, mais dans quel lieu préservé avons-nous encore le droit d'en allumer?

Je ne suis pas pessimiste, la fête de la Saint-Jean est toujours fêtée par quelques irréductibles et/ou sous d'autres contrées, mais Il nous appartient d'être vigilants et de préserver ces coutumes riches de sens qui nous relient à la nature et nous rassemblent...

amitiés

Après avoir hésité à fêter mes 40 ans, j'ai finalement opté pour une soirée "comme à la maison" dans un bar resto du 11eme, à la bonne franquette! J'en garde un souvenir de partage simple et chaleureux et le lieu était parfait pour l'ambiance décontractée que je souhaitais (un indice du lieu se trouve sur la photo;-))

Même si un anniversaire, c'est une fête, je dois bien reconnaître que cette étape symbolique des 40 ans ne m'a pas laissée indifférente... Sans pour autant faire le bilan de ma vie en long, en large et en travers, ce passage me rend plus concret le fait que justement, on n'est que de passage...et c'est bien pour cela que j'ai pris toute la mesure de l'importance de le fêter!

Ces témoignages d'amour et d'amitié me ramènent à l'essentiel, à la beauté, à l'Unité. Malgré toutes mes imperfections d'être humain, mes manquements, mes potentiels non réalisés, les gens que j'aime et qui m'aiment m'apportent la reconnaissance, le sentiment d'appartenance, la joie, le bonheur de donner et de recevoir, la liberté d'être vraie avec mes émotions passagères...  Je mesure à quel point ces liens vivants sont sacrés!

Même si nous ne sommes que de passage, de nos amours en feu de paille à nos amitiés durables, ou bien l'inverse :-), c'est bien dans le lien et la confrontation que nous nous sentons vivants, et il n'est point besoin d'attendre qu'un évènement se profile pour honorer nos parents, amis, voisins ou amants... comme le cœur nous en dit et chacun à sa façon!