Archives par mois : août 2014

En discutant avec un ami qui part bientôt au Canada, nous en sommes venus à parler du décalage horaire et je me suis souvenue d'une pratique qui peut faciliter l'adaptation du corps au changements de rythmes. Son principe est basé sur la circulation de l'énergie dans les méridiens, sachant que chacun vit une "marée énergétique" à des heures spécifiques, donnant un biorythme à l'organisme. La stimulation des points jing distaux situés aux extrémités des mains et des pieds permet à l'organisme de se resituer dans le temps.

  • Vésicule biliaire... ongle du 4eme orteil                         23h à 01h
  • Foie.... ongle du 1er orteil coté externe                         01h à 03h
  • Poumon... ongle du pouce                                               03h à 05h
  • Gros intestin... ongle de l'index                                       05h à 07h
  • Estomac... ongle du 2eme orteil                                      07h à 09h
  • Rate... ongle du 1er orteil coté interne                           09h à 11h
  • Cœur... ongle de l'auriculaire coté interne                    11h à 13h
  • Intestin grêle... ongle de l'auriculaire coté externe      13h à 15h
  • Vessie... ongle du petit orteil                                            15h à 17h
  • Rein... sous le pied (voir dessin)                                       17h à 19h
  • Maître du cœur... ongle extrémité du majeur               19h à 21h
  • Triple réchauffeur... ongle de l'annulaire                       21h à 23h

points jing distauxpoint jing rein

Pour diminuer les effets du décalage horaire, la technique consiste à stimuler ces points pour informer l'organisme de l'heure qu'il est dans le fuseau horaire d'arrivée. Par exemple, il est 21h à Paris au moment du décollage, mais il est 4h à Pékin. On masse le point Poumon (qui correspond à la période 3h-5h) au moment du décollage pour commencer à vivre à l'heure de Pékin. Deux heures après, on stimule le point Gros intestin (qui correspond à la tranche 5h-7h). On procède ainsi jusqu'à l'atterrissage pour que l'organisme soit informé régulièrement de l'heure qu'il est là où il va atterrir.

Alors bon voyage! Et dites-moi si cela vous a aidé...