Archives par mois : octobre 2014

Et si le mouvement pouvait nous aider à être un peu plus authentiques?!

Une vidéo de Lilou (connue pour ses témoignages et ses interviews de "personnalités" dans le domaine de la spiritualité, de la santé, de la conscience...) m'informa récemment de la tenue à Paris d'une soirée dansante un peu "spéciale"... Elle témoignait des bienfaits qu'elle avait ressentis en dansant dont celui d'avoir évacué certaines émotions au passage.

Etant curieuse, je visitais le site "justdancewithlife" et sentis une vague d'énergie joyeuse à l'idée d'aller "danser pour la paix" vendredi 24 octobre, qui était le thème de cette soirée de "la fièvre du vendredi soir". J'y suis donc allée 🙂

Avec la bienveillance et les consignes de l'animateur/guide de la soirée, et suivant les rythmes différents de la musique, chaque participant est invité à être à l'écoute de lui-même, à se respecter et s'exprimer authentiquement.

Il ne s'agit plus de faire mais de "se laisser faire", plus de danser mais de "se laisser danser"!

Et l'animateur nous rappelait de temps en temps de nous souvenir du thème de la soirée donc de l'intention derrière nos gestes qui était celle de la paix, avec nous mêmes et dans le monde....

J'ai joué le jeu, tranquillement mais surement, et j'ai beaucoup aimé ressentir cette liberté de mouvement. Je me suis autorisée à bouger comme cela me venait, et je me sentais actrice/spectatrice de ce que je vivais, surprise et curieuse du mouvement qui émergeait.

Je le conseille à celles et ceux qui :

  • aiment danser librement
  • souhaitent dénouer, délier des parties douloureuses ou tendues de leur corps
  • cherchent à dépasser leur timidité en s'autorisant à bouger librement au milieu d'un groupe bienveillant
  • veulent évacuer un trop plein d'émotions par le mouvement
  • désirent simplement évacuer le stress de la journée ou de la semaine.

J'avertis celles et ceux qui veulent rester dans leur bulle toute la soirée que des moments de contacts visuels et physiques en se tenant les mains sont aussi proposés ponctuellement.

Si le cœur vous en dit, vous n'avez plus qu'à visiter le site pour connaître les dates et lieux des prochaines soirées.

expo 04 oct

J'ai fait mon premier pas dans la nuit blanche parisienne samedi dernier en commençant par le vernissage de Catherine Bailly dont je vous ai déjà parlé ( article ). Elle expose à la galerie Oberkampf 103, rue Saint-Maur 75011 Paris, et je ne peux que vous conseiller de prendre une heure de votre temps pour vous connecter à la profondeur de ses œuvres d'art, jusqu'au 10 octobre 2014.

L'œuvre dont je souhaite parler aujourd'hui est celle de Motoi Yamamoto qui a tracé à même le sol de la salle des tapisseries de l'Hôtel de Ville un labyrinthe fait avec du sel. Toute cette beauté, cette harmonie, ces heures passées à genoux... pour offrir une œuvre éphémère de quelques heures!... Elle aura touché pourtant, j'en suis sure, des centaines et milliers de cœurs, ayant moi-même patienté presque deux heures pour aller l'admirer.

Je ne peux pas m'empêcher de réaliser à quel point parfois nous tenons à conserver ce que nous "avons", à faire perdurer ce qui a déjà été créé, et quelle force, quel détachement, quelle présence sont nécessaires pour recréer chaque jour une œuvre nouvelle, et ne pas se contenter des fruits du passé....

labyrinthe