Archives par mois : avril 2015

Je me suis surprise récemment à m'entendre dire : "Ah, il faut que j'appelle untel!.."

Et de me rendre compte que je me laissais croire souvent à cette histoire!

Et puis juste derrière, de penser : Mais non, il ne "faut pas", j'ai choisis de le faire il y a un certain temps et je maintiens mon choix parce que :

  • ça me fait plaisir
  • ça me libérera l'esprit
  • ça réglera une question
  • j'ai dit que je le ferai et je me sens bien quand j'accorde mes paroles et mes actions
  • il/elle attend cet appel et je souhaite répondre à son attente.....

Quelle que soit la raison, il ne "faut" rien du tout, on choisit pour une bonne raison qui est la nôtre, en accord avec ce qui nous semble juste sur le moment.

Et ce n'est pas du tout la même énergie, la même intention, la même vibration :

  • "Il faut que je fasse à manger."
  • "Je vais faire à manger."

Vous entendez la différence, vous la sentez?

Du coup, si je choisis, au mieux, je m'ouvre, je me détends, mais dans tous les cas, je ne suis plus victime de la situation, je ne suis plus sous le joug d'injonctions présentes ou passées.

Nous sortons des automatismes pour être vraiment présents, et responsables.

Et si nos choix ne nous semblent plus adéquats, libre à nous d'en changer!

Il est plus de 2h du matin, j'entends bien cette petite voix qui me murmure "Il faut aller te coucher" ; et bien je lui réponds "j'y vais", non parce qu'il le faut, mais parce que je sens que je suis prête à y aller, et que c'est bon pour moi maintenant! 🙂