Pourquoi la vertu des petits pas?

Pour sortir de la procrastination, de la peur, de l'immobilisme, un petit pas est plus facilement envisageable, quand il nous manque l'élan pour en faire un grand...

Un petit pas nécessite néanmoins d'avoir su prendre une décision et d'avoir choisi une direction : à l'est, à l'ouest, à droite, à gauche?

Un petit pas ne nécessite pas de "tout savoir", de tout comprendre, de tout connaître. Il libère du besoin de tout contrôler! On peut respirer...

Il libère aussi l'énergie de vie bloquée par la mise en mouvement que l'on s'autorise.

Il se situe dans l'expérience et non plus uniquement dans le mental et nous met ainsi en contact avec la réalité. Il nous incarne!

Cette expérimentation amène d'autres connaissances ainsi que d'autres questions, envies ou nécessités, et nous ouvre sur un prochain pas à faire...

Ce petit pas éveille l'esprit d'ouverture, de curiosité en nous reconnectant aux autres, au monde, à l'inconnu!

Il nous réconcilie avec nous-même si l'on accepte de ne pas maîtriser le résultat immédiat (c'est un vrai challenge!) et d'accueillir ce qui vient...

Il nous fait nous sentir vivant dans l'instant présent!

Et c'est pour moi aussi le choix de m'aimer car les grandes enjambées que j'ai osées ce sont faites "à mon insu", instinctivement ou mystérieusement, mais ça, c'est un autre sujet 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *