Conscience

Entrée dans l'hiver

La nuit tombe et je fais silence. J'évite l'agitation, le bruit, je me replie. Ce n'est pas triste et rien de grave à l'horizon : je rentre dans la saison.

Tant pis si je suis moins productive, j'assure toujours l'essentiel, avec peut-être même plus d'attention... Je me rassemble et j'observe, dehors, dedans...

J'apprécie de ralentir! L'adhésion au moment présent calme le flot des pensées. Moins de remous, je suis le courant sur le fil de l'eau, je pénètre la calme pénombre ; j'accueille le brouillard des petits matins ; je crée et savoure ce cocon à défaut de grands horizons.

Je me met à rêver d'un feu de cheminée... Parce qu'au cœur du yin nait le yang, le froid et le sombre abritent en leur sein le feu de nos aspirations et de nos vérités profondes...

Voilà une sortie qui sort de l'ordinaire, et une belle occasion de connaître davantage Dame Nature, même à Paris!

Toutelabio, réseau de 6 magasins biocoop à Paris et en IDF et site de vente toutelabio.com offre aux amoureux de la biodiversité des balades de 2 heures à la découverte des plantes sauvages culinaires et médicinales des Bois de Boulogne et Vincennes. Ces balades biodiversité sont guidées par un naturopathe passionné de botanique.

- Samedi 4 octobre au Bois de Boulogne
- Samedi 11 octobre au Bois de Vincennes

C'est gratuit, il suffit de s'inscrire auprès de Céline : communication@toutelabio.com

Un autre type de rencontres et de découverte m'attends ces journées-là, mais j'y serais volontiers allée!

biodiversité

 

 

Après une soirée conviviale bien "arrosée", je me réveillais un matin le corps et la tête "encombrés"... Il ne servait à rien de m'en vouloir même si je réalisais avec le recul que j'aurais pu simplement refuser l'alcool sucré en fin de repas, que je sais ne pas digérer! Mais ne l'ayant pas fait, je n'avais plus qu'à assumer.

Sur ces considérations, je m'attelais à des tâches administratives simples, au ralenti et en renonçant à une certaine forme d'efficacité. Dans le moment présent, je me contentais d'apprécier chaque petite chose effectuée!

Mais je ne pouvais néanmoins pas me défaire d'une sensation de journée quelque peu "ratée"... dans l'inconfort physique, j'affichais un air morose 🙁

Dans l'après-midi, je retrouvais par hasard un document expliquant les principes de l'EFT avec cette phrase si simple : "Même si je me sens...., je m'aime et je m'accepte comme je suis!"

C'était un moment parfait pour le mettre en pratique alors je me lançais : "Même si je me sens déconnectée, je m'aime...etc"

Au bout d'une ronde de points tapotés, et l'intention de la phrase lancée, je retrouvais le sourire!

Ceci n'est pas une invitation à boire, vous l'aurez compris, mais un simple témoignage de la possibilité (malgré la difficulté) d'accueillir ce qui est, de porter un regard bienveillant, d'agir pour notre plus grand bien et de sourire 🙂Se relier et sourire

Alors que les informations nous abreuvent de catastrophes en tous genres et font grandir en nous la peur de l'avenir en même temps que le spectre de la destruction de la nature, je vous invite à partir à la rencontre de pionniers d'un monde nouveau grâce à un web documentaire sur-mesure, qui nous fait faire un tour du monde des solutions durables :

  • Si vous aimez l'ordre ou si vous préférez choisir d'écouter l'un des 25 reportages selon leur thème, vous pourrez cliquer sur un des quatre chapitres proposés :
  1. Chapitre 1 : ressources, biodiversité, agriculture
  2. Chapitre 2 : habitat, énergie, économie circulaire
  3. Chapitre 3 : finance, commerce, consommation collaborative
  4. Chapitre 4 : société civile, droit, formation, santé
  • Si vous préférez voyager à votre guise, au gré de vos attirances géographiques, vous pourrez consulter le plan de leur trajet afin de vous rendre directement dans le pays souhaité.
  • Votre troisième option est celle de la navigation à la carte en cliquant sur le reportage de votre choix.

J'ai choisi de commencer "par le début" et j'ai donc commencé la lecture du premier chapitre... J'ai ainsi découvert qu'il était possible de piéger la pluie à l'état solide grâce à une formule à base d'acrylate de potassium, offrant ainsi une solution à la sécheresse!!! Je suis curieuse d'en savoir plus...

Mais en attendant, voici le lien pour que vous ne soyez pas en reste! Cliquez ici

 

 

J'ai découvert il y a quelques jours un lieu hors du commun dans le 18eme porte de Clignancourt. Mes pas m'ont d'abord menée rue du Ruisseau pour une parenthèse bucolique...

Puis j'ai découvert, charmée, ce lieu hors du temps dans une ancienne gare réhabilitée de la petite ceinture. Après l'accueil chaleureux d'un serveur, je suis allée m'installer sur une table au calme dehors où j'ai pu travailler quelques heures en toute tranquillité, en face des jardins partagés du quartier! La recyclerie nous offre un lieu privilégié pour boire un verre et manger, et nous rappelle aussi que nous pouvons recycler, réparer, apprendre, acheter et vivre ensemble autrement.

Une manière originale d'allier l'utile à l'agréable et de faire fructifier nos ressources matérielles et humaines.recyclerie

arbre 18eme
vous remarquerez peut-être la force et le caractère de cet arbre!
fresque rue du ruisseau
fresque rue du Ruisseau

fête de la musiqueQui se souvient que la fête de la musique le 21 juin correspond au jour le plus ensoleillé de l'année, donc au solstice d'été fêté depuis des milliers d'années et nommé encore aujourd'hui fête de la Saint-Jean?

Dans notre culture occidentale, l'été commence alors qu'il est déjà bien entamé selon le calendrier asiatique (plus proche à mon avis de la réalité). Nous pensons aux vacances prochaines, aux longues soirées estivales, mais la nature, elle, ne s'arrête pas et les mouvements terrestres vont faire décliner la durée du jour imperceptiblement mais surement...

Où est-ce que je veux en venir? Au fait que nous sommes souvent distraits par les évènements culturels dont on oublie parfois la raison d'être et que ces mêmes évènements auraient davantage de sens, de beauté et de portée si nous les reliions à leur symbolique universelle, si nous pouvions nous rassembler et fêter l'évènement en nous souvenant du message qu'ils portent. Ainsi, nous ne nous contenterions pas d'écouter passivement des chanteurs sur la place publique mais nous serions tous invités à chanter, nous rallumerions des feux de joie et fêterions l'été, son élément feu, les moissons associées, mais dans quel lieu préservé avons-nous encore le droit d'en allumer?

Je ne suis pas pessimiste, la fête de la Saint-Jean est toujours fêtée par quelques irréductibles et/ou sous d'autres contrées, mais Il nous appartient d'être vigilants et de préserver ces coutumes riches de sens qui nous relient à la nature et nous rassemblent...

Avant de rendre le livre de Jacques Honvault, "ConSciences", dont je vous ai déjà parlé, je vous en partage un dernier passage :

"L'harmonie existe partout autour de nous... Lorsque nous prenons du recul par rapport aux conditions parfois pénibles de notre vie, la difficulté est constatée mais nous ne nous identifions plus à celle-ci. Nous nous ouvrons alors à un nouveau champ des possibles. Ainsi, si le verre est à moitié vide, nous ne le nions pas en disant "il est à moitié plein". Simplement, en l'absence d'amertume, nous sommes mieux disposés à suivre des pistes d'améliorations.

C'est dans cet état d'esprit qu'il m'est arrivé de penser "la vie est belle!" Mon corps a réagi en étant parcouru d'un frisson très intense de la tête aux pieds. L'expression "le penser de tout son être" est alors devenue limpide pour moi. Depuis, l'enchantement du monde me gagne à nouveau..."

DSCN5220 (Copier)   photo de jacques Honvault p.178

Pour celles et ceux qui n'auraient pas lu le premier article sur ce livre voici le lien : ConScience

 

Je suis une formation depuis quelques mois, et je vous confie cette expérience :

Alors que je n'avais pas pu travailler au programme pendant une semaine, occupée à répondre à d'autres engagements, la culpabilité et la pression commençaient à monter... Mais j'allais enfin m'y mettre et essayer d'avancer...

C'était sans compter sur la présence d'un invité de la veille qui se trouvait bien chez moi et n'était pas pressé de partir! J'angoissais de plus en plus à l'idée des installations informatiques à effectuer, des textes à écrire... La pression qui montait me faisait douter de mes capacités, et ce tourbillon de peur et d'angoisse faisait voler allègrement mon estime de moi...

Observant la situation, je réalisais que je devais abandonner "mes plans". J'avais reçu un lien sur une conférence à écouter, et je m'ouvrais à la possibilité que cet ami puisse l'écouter avec moi. Non seulement je n'avais plus l'impression de perdre mon temps, mais en plus, contre toute attente, il trouva cela intéressant.

Le deuxième cadeau de cette journée fut une citation sur ma boite mail qui disait en substance, qu'il n'y avait rien à atteindre, à obtenir ou à devenir, que l'essentiel était déjà là dans la joie du présent. Cela a fini de m'aider à lâcher prise, pour cette fois :-), à quitter le mental pour être dans mon cœur, connectée à l'amour et la joie d'être là, maintenant (tiens, "main" "tenant"...). Dans cette présence, je m'ouvrais à nouveau à tous les possibles, j'avais confiance!

Je compris que j'avais fait un pas bien plus essentiel en m'accordant au présent. Et en lâchant ma volonté d'avancer à tout prix, je me suis reconnectée à ma joie de vivre qui me donne l'énergie d'avancer dans mes projets, un pas après l'autre...

Le livre "Transurfing" parle de lâcher l'importance qui crée des vents contraires à nos désirs, mais par quel miracle me suis-je reconnectée à la joie? En partie grâce à cet ami là...

Mes petits pas dans le monde du virtuel m'ont amenée récemment à pousser les portes de la médiathèque : je tentais de trouver des réponses concrètes à mes questions et tâtonnements sur la gestion des photos et des images.

Une couverture de livre a immédiatement attiré mon attention :

"ConSciences. Voyage aux frontières de l'entendement." de Jacques Honvault. Ed° Les cavaliers de l'orage.

livre (Copier)

Vous vous en doutez, je suis repartie avec... Il y allie des réflexions, des photos artistiques et scientifiques étonnantes! Je partage avec vous en extrait de la page 104 "La gestion du changement" :

Le changement : quelle difficulté à gérer lorsqu'il nous faut tout reprendre de A à Z!

Par qui commencer? Par soi-même, mais ensuite?

Par quoi commencer? Par une réflexion puis par des actes.

Comment? Avec prudence quoi qu'il arrive....

Le changement contrevient à notre instinct... mais devant une routine mortellement ennuyeuse, l'aventure s'impose."

Deux photos nous interpellent avec ce commentaire :

"Si un triple décimètre en plastique est fléchi rapidement, il se brise en de multiples morceaux. Réitérez l'expérience avec une règle identique, mais prenez soin cette fois-ci de bien l'orienter, de la plier très lentement en plusieurs étapes. L'impossible devient possible."

Ce livre est une perle d'intelligence et de beauté!