Archives du mot-clé : accord

Reconnaissance

Nous sommes le 31 décembre 2014, j'ai pris cette photo il y a un an... Elle me rappelle trois jours magiques dans l'ambiance des Noëls traditionnels alsaciens ; c'était une invitation surprise, un cadeau, un rêve qui se réalisait...

Depuis, une année s'est écoulée, et je mesure ainsi le chemin parcouru. Je ne vais pas vous raconter les aléas de cette année, ce serait pour vous sans intérêt! Je souhaite juste témoigner d'une chose : j'ai la sensation d'avoir moins "lutter contre" le courant de la vie, de m'être moins "pris la tête" pour "essayer de faire" aboutir des choses, d'avoir moins "cherché à être à la hauteur de"...  J'ai accepté de ne pas connaître la suite du voyage, j'ai fait des deuils, je suis restée ouverte, j'ai patienté, j'ai apprécié le calme autant que les bonheurs partagés et j'ai saisi avec joie de belles opportunités 🙂

Je suis reconnaissante à cette heure des rencontres et des apprentissages bien sur... mais aussi de cette douceur qui grandit en moi, de cette bienveillance à mon égard et de cette confiance grandissante en la Vie!

J'ai perdu mon porte-monnaie cet été... et une amie m'en a offert un neuf que j'aime beaucoup avec un médaillon sur lequel est inscrit "C.oui" ; Voilà une belle façon d'accueillir cette nouvelle année, en choisissant de dire Oui!

 

Entrée dans l'hiver

La nuit tombe et je fais silence. J'évite l'agitation, le bruit, je me replie. Ce n'est pas triste et rien de grave à l'horizon : je rentre dans la saison.

Tant pis si je suis moins productive, j'assure toujours l'essentiel, avec peut-être même plus d'attention... Je me rassemble et j'observe, dehors, dedans...

J'apprécie de ralentir! L'adhésion au moment présent calme le flot des pensées. Moins de remous, je suis le courant sur le fil de l'eau, je pénètre la calme pénombre ; j'accueille le brouillard des petits matins ; je crée et savoure ce cocon à défaut de grands horizons.

Je me met à rêver d'un feu de cheminée... Parce qu'au cœur du yin nait le yang, le froid et le sombre abritent en leur sein le feu de nos aspirations et de nos vérités profondes...

En ouvrant ce blog et en me demandant ce que je pourrais partager avec vous, j'ai tout d'un coup eu un éclair de compréhension sur une pratique que j'utilise. En voici la trame :

Le test musculaire utilisé en kinésiologie est révélateur :

Si le muscle est tonique, cela indique qu'il n'y a pas de stress, ou du moins s'il y en a, que nous le gérons bien! ("eustress"). Si le muscle est faible, le corps signale un état de stress face à un stimulus qui déborde ses capacités d'adaptation.

En demandant à la personne de dire "oui" au moment où elle est testée, le muscle reste "fort". En lui demandons de dire "non", il faiblit. Voyez-vous la magie?... Si l'on arrive à accueillir chaque moment, chaque chose dans l'instant, si l'on dit "oui"!

Quand on se ferme, quand on refuse, quand on a peur, on se coupe de notre propre énergie et de nos ressources pour faire face à l'instant. Cela ne signifie pas accepter de subir ou bien se résigner, bien au contraire!!! mais plutôt accepter d'accueillir ce qui est dans l'instant et rester présent sans jugement, s'accueillir soi-même, écouter nos réponses qui viennent de l'intérieur, dire ce qu'on a à dire, faire ce qu'on a à faire...pour notre propre bonheur.

Dire OUI à ce qui est et arrêter de lutter, de combattre le monde et de se nier soi-même. N'avons-nous pas tous appris, construit, grandit à partir de situations difficiles et sources de souffrances... Cela ne veut pas dire que nous n'aurons pas à nous défendre si quelqu'un nous attaque physiquement par exemple, mais il est en notre pouvoir de saisir chaque occasion pour se connaître, s'affirmer et répondre à la situation.

Prendre le risque de vivre les difficultés comme un jeu gagnant. Prendre notre vie en main en se faisant confiance sans attente de résultats immédiats...

Par cet accord magique, retrouver l'Unité!